L’Oracle Musical – Épisode 12 – Crocodile

Hymne à Sobek

Le 7 janvier 2013, la tombe du pharaon Sobekhotep Ier est authentifiée. Sobekhotep Ier est le treizième souverain égyptien de la XIIIe dynastie. Il est le premier à adopter le dieu crocodile Sobek dans son nom.

La présence de crocodiles dans le Nil était pour les Égyptiens l’annonce d’une crue favorable aux récoltes : les crocodiles étaient donc des animaux sacrés à cette époque. Maître des eaux, il est le dieu qui irrigue les champs.

Il est parfois représenté sur la barque solaire en train de terrasser le serpent géant Apophis, personnification du chaos, monstre essayant d’engloutir le Soleil. Ce rôle de protecteur de la barque solaire est aussi attribué à la déesse Sekhmet ou bien encore au dieu Seth.

Selon Jung, la présence de l’animal archétypal dans la représentation des dieux Egyptiens rappelle que le Soi prend souvent la forme d’un animal, symbole de l’instinct, fondement de la nature humaine. L’animal, ni bon ni méchant mais authentique, suit ses instincts. Si l’homme primitif n’arrive pas à canaliser son instinct ou, au contraire, si l’homme civilisé aliène trop son instinct, semblable à une bête blessée, l’instinct menace de tout détruire. Comme le dit Aniéla Jaffé dans « Le symbolisme dans les arts plastiques », L’Homme, le premier doit « dompter l’animal pour en faire un compagnon utile » et le second doit « guérir l’animal en lui-même pour s’en faire un ami ».

http://jetfm.fr/site/L-Oracle-Musical-Episode-12.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.