Oracle Musical – Épisode 15 – Phare

Enfer et paradis

Le 1er février 1811 voit la mise en service du phare de Bell Rock. Le phare de Bell Rock est le plus vieux phare de mer du monde toujours en activité aujourd’hui, après celui de Cordouan. Il se trouve en mer du Nord au large de l’Écosse.

Le phare est porteur de lumière, de celle qui guide les hommes et indique une direction. A l’instar de la tour, il affirme sa verticalité. Cette construction possède cependant un sens opposé puisqu’ elle est faite pour être vue alors que la tour est d’abord faîte pour voir. Il peut symboliser cette lumière rassurante pour celui qui voyage à la découverte du monde. Le phare est synonyme de solitude, de retrait du monde pour porter la lumière aux autres.

Le phare nous guide sur la mer au milieu de la nuit pour nous mener à bon port, sur la terre ferme. Fruit d’une culture et d’une connaissance, il est érigé par les hommes pour d’autres hommes.

http://jetfm.fr/site/Oracle-Musical-episode-15-Phare.html

Oracle Musical – Épisode 14 – Coeur

Coeur-en-or

Anne de Bretagne est née un 25 janvier, en 1477. Seule héritière de François II, duc de Bretagne et éternel rival de son puissant voisin le roi de France.

La demoiselle reçoit dès sa naissance, à Nantes, une éducation soignée et un sens aiguisé de son destin. Comment pourrait-il en être autrement ?

En effet, nulle duchesse ne fut, dès son plus jeune âge, promise à autant de beaux partis. Pièce maîtresse du duché, Anne est devenue le meilleur moyen de conserver, par son mariage, l’indépendance de la Bretagne contre les tentatives incessantes de la France de rogner les prérogatives ducales.

L’écrin du cœur d’Anne, souvent appelé reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne, est un objet funéraire d’orfèvrerie, fabriqué au début du xvie siècle pour accueillir le cœur de la duchesse. Il est conservé au musée départemental Thomas-Dobrée de Nantes depuis 1896.

Le cœur est un symbole courant utilisé depuis l’antiquité pour représenter le centre (le cœur) de l’activité émotionnelle, spirituelle, morale ou intellectuelle.

Un cœur rouge est principalement utilisé comme symbole de l’amour (parfois pour l’amitié), il est parfois traversé d’une flèche, illustrant ainsi l’intervention d’Éros, ou bien brisé, représentant alors une déconvenue amoureuse.

De nos jours, selon le contexte, le cœur est aussi utilisé pour symboliser la vie ou la santé.

Une chose en forme de cœur est qualifiée de cardioïde, cordée cordiforme. Ces deux derniers termes sont notamment utilisés en botanique pour décrire la forme d’une feuille dont la base est échancrée en forme de cœur.

Oracle d’aujourd’hui sera en forme de coeur, une méta-sérénade aude d’amour.

Oracle Musical – Épisode 13 – Soleil

Eclipse Totale

En langue basque, le mot hamaika (variante : hameka) signifie à la fois « onze » et « infini » : trace probable d’une conception très ancienne dans laquelle un nombre qui dépasse la mesure des dix doigts tombe dans « l’indénombrable », « l’infini ».

On peut affirmer que le « passage à 11 » marque une étape essentielle dans la conception d’un système de numération. Il fonde le principe de la base, laquelle n’est autre que le nombre d’unités qu’il est nécessaire de grouper à l’intérieur d’un ordre donné pour former une unité de l’ordre immédiatement supérieur.

La 11e carte du tarot de Marseille représente « La Force ou la Femme victorieuse du Lion ». Il ne s’agit pas de la puissance – ou de la brutalité – animale, mais de la vraie vertu de force, nourrie d’intelligence, reposant sur une maîtrise de soi.

Le nombre 11 s’articule très souvent avec 12. Si 12 évoque toujours l’image d’une perfection céleste, il semble que cette perfection – par cette raison même – soit difficile à réaliser sur terre.

Intervient alors le 11, comme  » marque de contingence terrestre » sur la route de la perfection.

Une unité temporaire, une recherche, un travail.

De façon analogue, le 6 des six jours de la Semaine s’articule au 7 de l’ensemble achevé avec le dimanche.

Le cycle d’activité magnétique du soleil dure 11 ans.

Oracle d’aujourd’hui sera Oracle Soleil.

Il s’agira d’éprouver son infinie présence par l’absence.

 -Excellent voyage cosmique-

L’Oracle Musical – Épisode 12 – Crocodile

Hymne à Sobek

Le 7 janvier 2013, la tombe du pharaon Sobekhotep Ier est authentifiée. Sobekhotep Ier est le treizième souverain égyptien de la XIIIe dynastie. Il est le premier à adopter le dieu crocodile Sobek dans son nom.

La présence de crocodiles dans le Nil était pour les Égyptiens l’annonce d’une crue favorable aux récoltes : les crocodiles étaient donc des animaux sacrés à cette époque. Maître des eaux, il est le dieu qui irrigue les champs.

Il est parfois représenté sur la barque solaire en train de terrasser le serpent géant Apophis, personnification du chaos, monstre essayant d’engloutir le Soleil. Ce rôle de protecteur de la barque solaire est aussi attribué à la déesse Sekhmet ou bien encore au dieu Seth.

Selon Jung, la présence de l’animal archétypal dans la représentation des dieux Egyptiens rappelle que le Soi prend souvent la forme d’un animal, symbole de l’instinct, fondement de la nature humaine. L’animal, ni bon ni méchant mais authentique, suit ses instincts. Si l’homme primitif n’arrive pas à canaliser son instinct ou, au contraire, si l’homme civilisé aliène trop son instinct, semblable à une bête blessée, l’instinct menace de tout détruire. Comme le dit Aniéla Jaffé dans « Le symbolisme dans les arts plastiques », L’Homme, le premier doit « dompter l’animal pour en faire un compagnon utile » et le second doit « guérir l’animal en lui-même pour s’en faire un ami ».

http://jetfm.fr/site/L-Oracle-Musical-Episode-12.html

Oracle Musical – Épisode 10 – Sept

Six plus un

NOTES – JOURS – CIEUX – PLANETES – SOLEILS – ANGES – DEMONS – PHASES – DIEU – COLOMBES – VERTUES – PECHES – ARTS – SCIENCES – AGES – COULEURES – CHAKRAS – BRANCHES – CERCLES DE L’ENFERT ET DU PARADIS – ENCOCHES TAILLEES DANS LES BOULEAUX DU CHAMANISME

Il semblerait que Sept soit le nombre qui unifie les six éléments antérieurs et les dépasse.

http://jetfm.fr/site/-La-chronique-de-l-oracle-Musical-.html

L’Oracle Musical – Épisode 9 – Triangle

Espace/Temps/Matière

Dans un grand nombre de cultures, trois est le plus grand nombre écrit avec autant de lignes que le nombre représente. La « troisième voie » est un terme politique ou philosophique appliqué à une variété d’option de « troisième choix » qui offrent comme une alternative à des situations en dichotomie qui autrement pourrait apparaître polarisée. On peut aussi parler de « voie médiane » ou « voie moyenne ». Cette approche est souvent celle des philosophes taoïstes qui apprennent à dépasser le conflit entre Yin et Yang pour connaître l’harmonie ainsi que des philosophes de la Grèce antique, notamment le courant de pensée issu de Socrate qui part de la dialectique, du conflit de deux opinions diverses pour s’approcher de la Vérité.

Il est le symbole du passé, présent, futur. Naissance, vie, mort. Corps, esprit et âme. Matériel, mental, spirituel. Homme, terre, ciel. Sagesse, force et beauté. Physique, émotif et intellectuel. Cardinal, fixe et mutable. Longueur, largeur et hauteur. la foi, la force, la fécondité. L’homme, l’enfant et la femme. Le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Le petit, moyen, grand. Le matin, l’après-midi et le soir.

Il s’agit donc de pénétrer dans un labyrinthe symbolique à trois dimensions, dans un espace virtuel et dans un temps sacré qui, par rapport aux conditions habituelles de l’entendement, se trouvent situées de l’AUTRE côté du miroir. Cet AUTRE monde dans le monde du rêve est l’image inversée mène à l’éveil comme le songe à la veille, si bien que, par un reversement des valeurs, dans ce cas, c’est le monde de l’état de veille qui devient onirique et dont il convient de tenter de s’éveiller.

Aujourd’hui, lundi 3 décembre 2018, Oracle sera triangle, l’Oracle du 3.

 Excellent voyage-

oraclemusical.frhttp://jetfm.fr/site/L-Oracle-Musical-Episode-9.html

Oracle Musical – Épisode 8 – Trahison

Cauchemar Initiatique (2eme partie)

30 c’est le nombre de lunes de la planète Saturne.
30 c’est le numéro atomique du zinc, un métal de transition.
30 c’est le nombre de pièces d’argent pour lesquelles Judas trahit Jésus.

En ce jour du vendredi 30 novembre 2018, Oracle sera l’Oracle de la Trahison.

Fidèle aux principes de sa mère Eris, la déesse de la discorde, la trahison sera traitée comme une action de ne pas traduire fidèlement, de déformer, de dénaturer quelque chose.
Et l’homme peut poursuivre alors son voyage.
L’épisode précédent se termine face aux trente serpents, transformés en superbes femmes.
Comme un doux parfum fantasmagorique, l’image de charme se révèle.
Il sera question d’illusions.
La vison se trouble, l’horizon se renverse, et la caverne se dissipe..

Oracle Musical – Épisode 7 – Ténèbres

Cauchemar Initiatique (1ère partie)

Nous sommes le 23 novembre 2018. L’axe de la Terre est incliné par rapport au plan orbital de 23,5 degrés. Il y a 23 chromosomes dans une cellule humaine germinale. Chaque cellule somatique humaine comporte 23 paires de chromosomes. Comme le 13, le 23 est parfois considéré comme un nombre de la malchance. 23 c’est le nombre de coups de couteaux qu’aurait reçu Jules César avant de mourir. En 1900, Hilbert présenta une liste des 23 problèmes qui devaient guider les mathématiques du siècle. Quand le mathématicien John Forbes Nash a souffert de délires schizophrènes, il a dit qu’il avait fait la couverture du magazine Life déguisé en pape Jean XXIII car son nom était John et son nombre premier préféré était 23. Dans le début du XXe siècle, aux États-Unis, « 23 » signifiait en argot « déguerpir, quitter un endroit ». D’après certaines croyances en France, le 23 est considéré comme puissant, voire « malin ».

Le nombre sacré d’Éris, déesse de la discorde, est le 23. Éris, l’Odieuse lutte, soeur d’Érèbe et fille de Nyx, la Nuit, est engendrée par le Chaos primordial. Elle enfanta seule Ponos (la Peine), Léthé (l’Oubli), Limos (la Faim), Phonoi et Makhai (les Meurtres et les Combats), Dysnomie et Até (l’Anarchie et le Désastre), Algea (les Douleurs), Hysminai (les Mêlées), Androktasiai (les Tueries), Neikea (les Querelles), Amphilogiai (les Disputes), Pseudologoi (les Mensonges) et Horkos (le Serment) qui veille sans cesse sur les serments qu’il sanctionne, comme il punit sans pitié le parjure volontaire.

Propulsé dans un contexte sombre et inquiétant, l’Homme poursuit sa quête de la Vérité. Afin de dissiper le Mal, il va être question de l’affronter. Dans ce tête à tête des profondeurs ténébreuses, métamorphoses multiples vont convoquer tour à tour chacune et toutes en même temps, la figure mythique du dragon monstrueux.

 Suite au prochain épisode- Au plaisir

Oracle Musical – Épisode 6 – Muses

« Et maintenant, dites-moi, Muses, habitantes de l’Olympe – car vous êtes, vous, des déesses : partout présentes, vous savez tout ; nous n’entendons qu’un bruit, nous, et ne savons rien. » (Iliade, II, 485-486.)

Créatrice de mémoire.

La Muse fait connaître les événements d’ »un temps originel, un temps poétique » : c’est le temps des héros. Pour qu’elle devienne vérité, la parole poétique est indissociable de la Muse et de la mémoire, et l’aède ne peut opposer à la Muse son propre savoir. Il est inspiré par les voix des Muses « à l’unisson », celles qui, échappant à la temporalité humaine, voient « ce qui est, ce qui sera, ce qui fut ». Elles sont donc gages de vérité.

 

http://jetfm.fr/site/_La-chronique-de-l-oracle-Musical_.html