Origines

L’oracle musical est un système de tirage divinatoire basé sur l’astrologie et la musique. Les positions des planètes dessinent une mélodie dans le ciel, à l’oracle de la retransmettre telle qu’il la perçoit.

En prenant comme base le signe astrologique de l’auditeur, puis en effectuant un tirage de carte composant les principaux astres du système solaire, on obtient leurs positions dans le ciel. Chaque constellation correspondant à une note de la gamme chromatique (douze signes, douze constellations, douze notes de musique) le tirage donne alors l’esquisse d’une mélodie. L’oracle joue alors une improvisation, au piano, en lien avec les notes du tirage.

Origines.

Entamant de longues recherches sur les origines de la musique, je me suis rendu compte que Pythagore en était un des éléments central, en tous cas en occident. En effet il découvrit que des rapports mathématiques simples régissent l’harmonie musicale, il fît notamment état du rapport 1/2, l’octave, 2/3, la quinte, et 3/4, la quarte. Il découvrit avec ces trois rapports 12 occurrences, ce qui a donné la première gamme musicale chromatique. Ces douze notes, 2400 ans plus tard sont toujours là, bien qu’ajustées au fil du temps, le principe reste le même. En parallèle de ces découvertes, j’apprend que Pythagore était persuadé d’un lien entre microcosme et macrocosme et que des lois mathématiques simples régissaient la nature. En se tournant vers le ciel il y trouva des correspondances avec ses découvertes sur la musique. Il s’en servira même pour soigner certains maux lors de rites initiatiques.

C’est alors que je me dis que l’astrologie, cette para-science controversée, s’empare de ces découvertes et de ces recherches ancestrales pour en faire un méli-mélo de prédictions mal amenées et de profils psychologiques assez larges pour être convenables à tout un chacun. Je me rend compte que finalement les astrologues ont mis des mots là où il devait il y avoir musique. 

C’est là que le projet Oracle Musical est né, un lien entre musique et cosmos. L’harmonie des sphères.